t-on réellement des leçons du passé ?

t-on réellement des leçons du passé ?

Le passé est un élément indispensable dans la vie de l’homme car là se trouve son identité complète, mais surtout la base de son histoire. Il est donc primordial de tirer des leçons du passé car celles-ci constitueront les fondements de l’avenir. En effet, les leçons sont les piliers du futur et le tremplin qui permet de voir de nouveaux horizons qui sont les portes de l’évolution. Seulement, le monde prend une telle tournure qu’il faut s’arrêter en milieu de chemin et faire le point en répondant à la question suivante : « Tire-t-on réellement des leçons du passée ? »

Premièrement, il faut comprendre qu’est ce qu’une leçon. Une leçon est ce que l’on tire d’une expérience. Toute personne de son vécu peut tirer une ou plusieurs leçons et les mettre en pratique pour assurer un meilleur avenir. C’est comme une sorte de vaccin qui permet de faire face aux aléas de la vie. Comme écrit un peu plus haut le monde prend une tournure si effrayante que l’homme en a perdu toute conscience car celui-ci s’est initié à une culture d’aliénation. En réalité l’homme n’a pas toujours ou presque jamais prit la peine de tirer des leçons du passé ; même si les hommes politique font de beaux discours concernant l’histoire de leur patrie tout en idéalisant l’image et l’avenir du peuple. Se qui s’est produit dans le passée se reproduit et continue jusqu'à nos jours et avec la même cruauté. Pourtant la barbarie n’a pas toujours eu une connotation péjorative c’est au fur et a mesure du temps qu’elle l’est de venue. La barbarie est une inhumanité envers autrui. Cette inhumanité trop souvent stigmatisé par les hommes politiques, envers d’autre pays du monde, ne cesse de continuer et le plus souvent ceci est commanditée par eux. Par exemple le génocide rwandais en 92-93. Ce génocide fut commandité par les politiciens occidentaux qui quelque années plutôt avait vécu une barbarie considérable, que nous connaissons tous, qui est le nazisme. Le génocide rwandais a pris de telles proportions qu’elle a continuée jusqu’en R.D.C et jusqu’à présent elle continue toujours. Aujourd’hui il y a plus de près de 10 million de morts tout en restant dans le concept d’un génocide ils sont tous décédé d’une mort atroce. Et pourtant ces politiciens ayant vécu eux même un génocide n’on pas hésiter à en provoquer un. Ils n’on donc retenue aucune leçons du passé car cet évènement antérieur s’est reproduit il y a peu. Aucunes leçons moral n’a été tirées, rien n’a été retenu. Aucun d’eux ne s’est dit « nous avons déjà vécu un génocide qui nous a aliéné notre dignité donc ne le fessons pas à autrui ». Personne n’à parler parce que personne n’en a retenu la leçon. Ce qui est bien triste.

Deuxièmement, toujours avec les hommes politiques qui n’ont pas toujours ou presque jamais tiré des leçons du passé, il y a la crise économique actuelle que nous vivons. C’est la plus grande crise que le monde entier ait pu vivre. Il n’y a qu’à suivre l’actualité de Grèce, les grecs sont surendettés jusqu’au cou. Bien que le G20 ait eu lieu il y a peu la question n’a toujours pas de réponse « Comment vont –ils s’en sortir ? ». Sauvent causée par l’inflation ou/et la déflation monétaire, qui a été et qui sera toujours, les crises économique ont toujours eu lieu. Il y a eu des crises agricoles, industrielles, et bien d’autre encore, dans le monde. Pour appuyer le fait que les leçons n’ont pas toujours été tirées de l’histoire je prend l’exemple de la crise actuelle qui débuta en 2008. Toute la terre en fut désolé. Comment est –il possible d’avoir encore une autre crise alors qu’il en a eu une en 29 qui elle aussi était importante. Dans les deux cas ces deux crises on fait beaucoup de victimes et on mit l’économie mondial en danger. Evidement des plans de relance on été élaborer et pour celle de 29 il a fonctionné. Mais pour celle de maintenant quel plan sera proposé ? Ici la remis au point n’est pas sur le fait qu’il faut trouver un plan de relance mais sur le fait qu’il faut trouver une solution pour s’en sortir et de ne faire face à une telle crise. Encore une fois aucunes leçons ne fut tirées des crises antérieures. Ils n’ont pensé qu’à renforcer le système capitaliste donc à leurs profits. La preuve en ai que la crise est comme sporadique.

Troisièmement il y a le cas du néo-colonialisme très présent dans le monde. L’histoire nous enseigne que les grandes puissances économiques ont conquit toute la terre entière. Ils l’ont partagé entre eux, ont ouvertement pillez les richesses de ces terres inconnues tout en réduisant à l’esclavage les autochtones. Aujourd’hui les colonisateurs reconnaissent leurs actes et se disent même être « ami » avec leur ex-colonie. Cela apparait comme une pratique surannée et qui ne se reproduira plus. Ce mensonge, à d’autres car jusqu’à aujourd’hui la colonisation se fait toujours. Seulement elle est masquer parle le fait que les pays du sud sont indépendant. C’est bien connu de tous que les dirigeants des pays « indépendant » sont en collaboration avec les occidentaux. Et les occidentaux ne désire en aucun cas leur évolution et entretiennent totalement l’obscurantisme des pays du sud. Par exemple les travailleurs kényans qui cultivent les plantes de thé. Ils les cultivent et sont obligés de les exporter au pays du nord qui eux ne font que les mettre dans des sachets grâce à leur industries et ensuite les revendent plus cher à ce même pays qui possèdent les plantes. Là encore une fois de plus aucunes leçons du passée n’a été tirées car se qui a eu lieu dans le passé continue jusqu’aujourd’hui. Il n’y a eu aucune remise en question. Ses trois exemples montre bien qu’a l’échelle mondial aucunes leçon n’a été tiré de l’histoire. L’histoire de l’homme est sporadique et l’homme n’a rien retenu du passé. Car il n’y a aucun changement, il n’y a pas eu de vaccin. Comme dirait Winston Churchill "La principale leçon de l’Histoire est que l’espèce humaine est incapable d’apprendre." Et ceci n’est pas un discours polémique mais pertinent.

Bien que le monde prenne une tournure effrayante il est possible de tiré des leçons du passé mais de façon personnel. Par exemple une personne qui a vécu la guerre 40-45 et pas un miracle inimaginable celle-ci s’en sort. Mais malheureusement, 5 ou 10 ans plus tard un conflit lattent entre deux pays se présente. Bien évidemment la guerre est une mauvaise chose. Mais cette personne ayant déjà vécu la guerre aura l’intelligence de reconnaître les prémices d’une guerre et sera réagir face à ça. C'est-à-dire qu’il sera quoi faire, comment fuir ou mieux se cacher. Cet individu est vacciné, il a retenue la leçon, il a un bagage très lourd qu’il le permet d’avoir une longueur d’avance sur son avenir.

D’autre part les leçons de la vie antérieure d’une personne peuvent servi pour les générations futures. Cela peut prêter à confusion car j’ai dis que l’homme n’a rien retenue de l’histoire. Mais la c’était à l’échelle mondial maintenant c’est d’un point de vu personnel. Par exemple une personne qui n’a pas pu faire des études pour une raison quelconque. Plus tard dans sa vie cette même personne exerce un métier qui ne lui plait, à cause de ces capacités intellectuel réduites, s’en voudra toute sa vie de ne pas avoir eu la chance de faire des études. Non seulement il s’en voudra mais comprendra alors l’importance des études et des conséquences positives d’en avoir fait. Et elle se battra de toute ses forces pour que son enfant ou les jeunes qui ne font rien de tirer des leçons de son passé pour leur permettre d’avancer plus vite. Dans ce cas aussi la leçon a été tirer et amènera aux portes de l’évolution.

Parallèlement à l’exemple précédent il est également possible de tirer des leçons à partir d’une seule expérience. Ce n’est pas toujours le cas bien évidemment. Par exemple : un élève très studieux qui se trouve en compagnie d’un mauvaise élève. Cet élève a un comportement médiocre et ne travaille pas. Certes ces mauvaises qualités étant connues de toute la classe les deux élèves sont de bons amis. Au fil des jours le bonne élève descend en grade au point de raté sont année. Voici la pire déception que puisse connaître un élève. Du moins suite à ça il aura retenu la leçon qu’il ne faut pas rester avec n’importe qui et qu’il faut toujours travailler et ne jamais se relâcher. A l’avenir il mettra ses étude en exergue et de la il cette expérience le fera avancer.

En conclusion, on ne tire aucunes leçons de l’histoire de l’humanité. Il n’y a qu’à voir le monde. On a beau faire de grands discours mais il n’y a jamais eu de remise en question. Mais d’un point de vu personnel on tire des leçons de nôtre vécu en les mettant en pratique. Ce qui fait que certaine personne vont loin dans leur vie grâce à se tremplin qu’ils utilisent à bonne escient. Et c’est ce qui témoigne de l’évolution. Alors tous à vos tremplin.