La Dissertation: Il Existe Différentes Formes de Plans : Dialectique, Analytique et Thématique

La Dissertation: Il existe différentes formes de plans : dialectique, analytique et thématique

C’est un exercice d’argumentation qui demande une organisation, qui porte sur un thème littéraire et qui peut prendre différentes formes. Le sujet peut être une citation d’auteur, une question ou une affirmation à commenter.
La dissertation peut prendre la forme d’un débat dans lequel les arguments et les exemples mènent la réflexion.

I Première étape au brouillon, l’analyse du sujet 50/60 min

1Recopier le sujet eu brouillon
2En dégager le thème : su quoi parle le sujet
3Analyser le sujet : en dégager les mots essentiels, les problèmes posés, le domaine concerné par le sujet, les éléments sous entendus (types de phrases, structures importantes comme des superlatifs ou des négations absolues, temps du sujet, définir les mots importants, est- ce un sujet ouvert ou fermé, est-ce un sujet objectif ou subjectif
4Formulation d’une problématique : question d’ensemble qui permettra de conduire le devoir et la réflexion (elle se construit à partir du thème bien souvent)
5 Etablir un plan : il est variable en fonction du libellé du sujet. En général , il doit permettre de présenter différents points de vue.
Plan dialectique : Thèse « exposé argumenté d’une thèse), Antithèse (exposé argumenté de la thèse inverse), Synthèse (dépasser la contradiction par une réflexion nouvelle)
Plan analytique : savoir repérer deux points de vue intéressants du sujets mais qui ne s’opposent pas « Thèse, Thèse »
Plan thématique : une question de cours qui amène une réponse organisée
6 Recherche des arguments et des exemples
Les arguments proviennent de votre compréhension personnelle des mots du sujet, de vos connaissances personnelles. Il s’agit de bien identifier le ou les objets d’étude concernés.
Les arguments comme dans un texte argumentatif simple sont formulés comme des idées abstraites.
Les exemples proviennent de votre culture littéraire. Par argument, il faut un exemple littéraire précis (titre de l’œuvre, auteur, passage précis à expliquer et citer et analyser son lien avec votre argument) et un sous exemple non développé si possible (titre, auteur, et explication rapide du lien à l’argument)
7 Rédaction au brouillon de l’introduction + conclusion

II Rédaction 1H20

Méthodologie de la dissertation. Plan dialectique.

Uns proposition vous est faite sous forme d'affirmation ou de citation, les consignes qui invitent à la discussion entraînent obligatoirement un plan dialectique.
Comme pour le commentaire composé, ce plan doit être équilibré, c'est-à-dire que chaque grande partie doit comporter le même nombre de sous-parties, lesquelles sont des paragraphes argumentatifs.

Le plan dialectique canonique comporte trois grandes parties, communément et respectivement appelées Thèse, Antithèse, Synthèse. Cette dernière est obligatoire pour la première L, par contre, elle est vivement conseillé mais malgré tout facultative, pour les premières S et ES, et simplement facultative pour les sénés technologiques. Si la synthèse n'est pas effectuée, elle doit alors obligatoirement apparaître dans la conclusion sous forme d'ouverture.

Méthode de rédaction
L'introduction.
Elle s'organise en trois étapes :
- Alinéa. Accroche sur le thème littéraire de la dissertation (un constat, une reprise d’un cours d’intro, pas de citation) Retour à la ligne
- Annonce de la citation et reprise en entier entre guillemets : Le sujet proposé est le suivant «… ». Si la citation est trop longue, il ne faut citer que des moments importants. Ensuite enchaîner avec son analyse (est-ce un sujet ouvert ou fermé, subjectif ou objectif, quel types de phrase, les outils d’opinion, les mots importants à définir)Il ne s’agit pas de faire une analyse technique mais de reformuler les enjeux du sujet de manière littéraire. Ensuite, problématique à dégager, c’est une formulation ; en général il faut partir du thème de la dissertation et le mettre en question. Retour à la ligne
- Annonce du plan comme pour le commentaire. « Il s’agira de …….puis de »

Saut de lignes

Développement I et II et III
Chaque partie commence pâr une phrase d’intro qui rappelle l’idée défendue dans I et les sous parties comme pour le commentaire. Retour à la ligne
Connecteur + idée à défendre, c’est un argument, une idée abstraite qui sert à défendre l’idée de I en rapport avec la littérature + un ex littéraire introduit par (par exemple, ainsi ou les :). Cet ex doit être concret : un titre d’œuvre littéraire et son mini résumé pour comprendre le rapport entre cette œuvre et l’idée de la dissertation. Chaque sous partie proche de 15 à 20 lignes car l’ex doit être développé d’où une bonne connaissance des textes au programme. Retour à la ligne
Idem pour 2
Idem pour 3
Conclusion rapide de fin de partie.
Transition à accrocher obligatoirement à la fin de I ou II ? Pas de saut de lignes. C’est 1 ou 2 phrases : rappel de l’ancienne partie, annonce de la suivante. « Après avoir…., nous »

Saut de lignes

Même méthode pour II et III

Saut de lignes

Conclusion
En deux parties, bilan de la dissertation. Si vous n’avec pas fait III (la synthèse) il faut que vous élargissiez la réflexion. Retour à la ligne
Ouverture sur une question autour du même thème. Ou titre d’œuvre qui porte sur la même réflexion. Elle peut être littéraire, historique, culturelle…

I- La thèse.
Elle tend à valider le jugement fourni soumis à la réflexion, en prouvant en quoi il est pertinent.
II- L'antithèse.
Elle doit nuancer le jugement proposé afin de montrer ses limites, en évitant de se contredire d'une grande partie à l'autre, trop abruptement.
L'élève doit dépasser la confrontation des deux parties précédentes, en évoquant d'autre problèmes soulevés par le sujet tout en donnant son avis personnel.

Exemples de sujets
Dans leur formulation, ils apparaissent pour être remis en question, le plus souvent, ils comportent une citation exprimant l'opinion d'un auteur, ou d'un critique suivi d'une consigne du type ;
• Dites quelles sont les limites de ce jugement.
• Souscrivez-vous totalement à ce jugement ?
• Dans quelle mesure peut-on adhérer à cette opinion ?
• Discutez ce jugement.
• Que pensez vous de cette affirmation

Si vous ne souhaitez effectuer que la thèse et l'antithèse, il faut choisir l'ordre des deux grandes parties par rapport à votre propre opinion, c'est-à-dire que vous commencerez votre devoir par la partie qui correspond à votre propre jugement : ce plan est appelé alors « plan critique », et vous devez tout au long des deux grandes parties apporter des appréciations personnelles qui émanent de ses connaissances sur le sujet. Pas nécessaire dans les DM de cette année.

Ex de rédaction d’une sous partie
Tout d’abord la littérature sert de dépaysement au lecteur. Un lecteur isolé ou en quête d’émotions ou de découvertes peut assouvir ses désirs par la lecture d’un live. Ainsi, le conte philosophique du XVIIIème rempli cette fonction. Ce sous genre de l’apologue fut crée par Voltaire. Il reprend l’univers merveilleux du conte populaire mais en ciblant sa réflexion sur la société du XVIIIème, siècle des Lumières. Dans Candide, le lecteur peut voyager et suivre l’itinéraire du héros éponyme Candide à travers toute l’œuvre ; l’Amérique, l’Asie, l’Europe : le dépaysement est total à son arrivée dans l’Eldorado au ch XVIII ; les moutons volent, tout n’est qu’or et richesse. Ce dépaysement est très présent dans les romans d’apprentissage comme Dom Quichotte de Cervantès . Les romans du XIXème, réalistes ou naturalistes nous plonge également dans un tel dépaysement pour le lecteur ; dans Au bonheur des dames de Zola, nous découvrons de chez nous les grands magasins parisiens de l’époque.