Impact de la Nutrition sur Notre Santé

Impact de la Nutrition sur Notre Santé

Lorsque nous recommandons la prise d’un complément nutritionnel à quelqu’un qui a des carences, des problèmes de santé, la question la plus fréquente est : « Est-ce que cela va agir vite ? » Si seulement on pouvait ôter de l’esprit des gens cette idée de « je me soigne avec des résultats rapides » et qu’on pouvait faire changer les mentalités vers une amélioration profonde, à long terme, de leur santé à travers une meilleure nutrition, nous aurions fait un pas de géant. Retrouver une véritable bonne santé demande du temps et de la patience.

C’est vrai, il y a des cas exceptionnels : certaines personnes prennent des compléments et ont des résultats immédiats. Mais cela reste une exception. Souvent certains symptômes persistent et de toutes façon le corps a besoin de se réparer en profondeur et pour cela, il lui faut du temps.
Afin d’aider les gens qui prennent des compléments nutritionnels à les prendre régulièrement au long cours et surtout pour éviter qu’ils n’arrêtent prématurément parce qu’ils ne voient aucun changement, nous avons un travail de fond d’éducation à faire avec eux. Nous devons non seulement leur expliquer l’impact au quotidien de ce complément dans leur régime alimentaire mais aussi pourquoi seule une nutrition optimale donne au corps les outils pour bien fonctionner et améliorer son état de santé.

Nous avons établi 7 principes fondamentaux pour les gens soucieux de voir des résultats de fond à long terme sur leur santé :
1. Avec la nutrition nous ne supprimons pas les symptômes comme avec des médicaments.
On ne traite pas la maladie comme en homéopathie. Nous donnons simplement au corps ce dont il a besoin pour se soigner tout seul et se reconstruire si besoin, et cela demande du temps.
Lorsque l’on veut corriger certaines carences on ne verra pas d’amélioration immédiate, en revanche on donne au corps les moyens d’une guérison en profondeur et très durable.
Les médicaments agissent rapidement mais ils s’attaquent rarement aux causes, à l’origine, mais seulement aux symptômes, et ils ont des effets secondaires parfois terrifiants. Contrairement à ce que l’on pense les médicaments ne guérissent pas. Seul notre organisme sait faire ce travail de guérison quand il a ce dont il a besoin.
Dans « Nutrition sportive » le DR michael Colgan explique pourquoi la patience est la clef : « Un des principes de la nutrition est la dynamique physiologique. Contrairement aux médicaments les nutriments n’ont pas d’action rapide. La mission de la nutrition est de construire un organisme plus résistant. Et pour cela il faut attendre le cycle naturel de renouvellement des cellules. La durée de vie d’une cellule sanguine est de 60 à 120 jours. En l’espace de 3 à 4 mois la totalité du sang est renouvelée. En 6 mois la plupart des protéines du corps sont remplacées, même l’ADN de nos gènes. Il faut une année entière au renouvellement des os et de l’émail des dents. Tout cela se reconstruit à partir des nutriments que vous absorbez.
« Prenons l’exemple des carences pour illustrer cette ligne du temps. Si vous supprimez la vitamine C de votre alimentation, au bout de 4 semaines le niveau de vitamine C dans le sang atteindra le point 0. Ensuite il faut attendre que toutes les cellules saines soient remplacées par des cellules malades. Enfin au bout de 12 semaines, les symptômes du scorbut vont commencer à ravager votre corps. »
« C’est pour cela que vous ne devez pas vous attendre à voir des résultats rapides quand vous démarrez un programme nutritionnel. Dans une de nos études réalisées au Colgan Institute, les coureurs prenaient des compléments pour améliorer leur hémoglobine, l’hématocrite, et leur numération globulaire. Apres un mois de compléments on ne pouvait constater aucun changement. Apres 6 mois ces trois paramètres avaient augmenté de façon significative. »
Prenez l’exemple d’une plante mal en point. Si vous commencez à l’arroser et à la nourrir vous allez apercevoir les feuilles se redresser légèrement. Mais il vous faudra attendre que les vieilles feuilles tombent et que de nouvelles poussent pour avoir vraiment une belle plante. C’est la même chose avec le corps humain. A partir du moment où vous lui donnez un meilleur apport nutritionnel il faut attendre la dynamique physiologique pour voir les cellules se régénérer. Après 18 ans de médecine sportive, le programme le plus court que nous proposions dure 6 mois. C’est seulement avec du temps que la nature peut travailler et accomplir son miracle.

2. Chaque être est unique. Notre biochimie dépend de notre régime alimentaire, style de vie, de l’usage de médicaments, du stress, de notre condition physique, du patrimoine génétique, des toxines… C’est inévitable, l’organisme de certaines personnes réagira plus rapidement à un apport nutritionnel optimal. Si vous n’obtenez pas les résultats aussi vite que d’autres, cela peut dépendre d’un certain nombre d’autres facteurs. Il se peut que votre corps ait d’autres priorités à gérer.
Par exemple vous voulez perdre du poids alors que votre corps lutte contre un kyste dont vous ignorez même l’existence. Votre organisme gère lui-même ses priorités.

3. Des améliorations en profondeur peuvent se produire sans même que vous ressentiez des effets. Tous les examens type analyses de sang, densitométrie osseuse en sont un exemple. Votre cholestérol peut baisser et vous ne vous en rendrez même pas compte. Les premiers signes d’amélioration commencent au niveau cellulaire. Ce n’est que plus tard que des effets se feront ressentir avec la diminution ou la disparition de symptômes ou de problèmes de santé.
Les personnes qui se sentent en bonne forme générale doivent se dire qu’une nutrition optimale va permettre à leur corps de corriger les carences, les déséquilibres, éliminer les toxines qui s’accumulent tous les jours et ainsi prévenir l’apparition de problèmes ou de maladies à long terme. Retenez ceci : se sentir en forme c’est seulement ne pas ressentir de symptômes.
Absolument tout le monde peut profiter des bénéfices d’une bonne nutrition car, par le seul fait de vivre chaque jour nous accumulons des toxines, le corps naturellement s’use, et lentement certaines dégénérescences s’installent. Redonner au corps tous les nutriments dont il a besoin, c’est lui donner les outils pour minimiser les ravages de nos styles de vie et prévenir l’apparition de certaines conditions.

4. Les plus grands bénéfices d’une bonne nutrition peuvent apparaître visibles à un age plus avancé de nos vies. Pendant que certains auront des difficultés à bouger vous vous donnez toutes les chances de continuer à faire de longues marches en montagne ! Est-ce ce que vous souhaitez ? Alors renseignez vous sur ce qu’un complément nutritionnel peut faire pour vous et faites un choix avisé.

5. Lorsque vous démarrez programme nutritionnel optimum et que vous traversez une phase de crise « détoxification », surtout n’arrêtez pas ! C’est la preuve que cela marche. Lorsque votre corps commence à éliminer ses toxines, ses déchets métaboliques ses parasites et tout le reste, il se peut que vous ayez des effets désagréables. C’est parce que vous vous sentez encore plus mal que vous vous sentirez mieux. N’hésitez pas à lire des articles sur ce phénomène de « détoxification » afin de mieux le comprendre et l’accepter. La « détoxification » est un indicateur fort que votre programme nutritionnel a commencé son travail de fond et qu’il vous mènera vers une meilleure santé

6. Les praticiens font des estimations de temps afin de déterminer l’apparition des premiers signes d’amélioration. La médecine holistique reconnaît qu’il faut au moins trois mois pour voir les premiers résultats (visibles ou non par exemple cholestérol) plus un mois pour chaque année d’existence de la condition chronique. Exemple une condition chronique qui dure depuis 5 ans, il faut compter environ 8 mois pour voir une amélioration significative, sous entendu que la personne suive très régulièrement son programme nutritionnel. L’expérience prouve que plus les apports nutritionnels s’installent dans la durée plus les résultats sont importants et présents en profondeur dans l’organisme.

7. Les complément nutritionnels devraient comporter la mention suivante : « à ne prendre qu’en cas de volonté d’aller mieux ». Le mental d’une personne est une variable très puissante. Une personne négative peut tout à fait faire échouer un programme nutritionnel. Il doit y avoir une véritable volonté d’aller mieux, de se sentir mieux à long terme. Certains individus ne sont pas conscients des causes « non physiques » de leur maladie. Dans certains cas, en l’absence d’amélioration de son état de santé à moyen terme, il faudra aller chercher des origines plus profondes.

Le fait de garder à l’esprit ces 7 principes sur la nutrition et son lien étroit avec notre santé pourra, je l’espère, faire évoluer les mentalités afin que les gens arrêtent de penser uniquement à se soigner à court terme, mais au contraire prennent patience et laisse le temps qu’il faut au corps pour se guérir en profondeur et ainsi s’assurer des résultats durables et une bonne santé à très long terme.